dimanche 19 mars 2017

La mer des cosmonautes



Cédric Gras est un aventurier, et amoureux de la Russie. C’est sans doute naturellement qu’il prend ses quartiers d’été trois mois durant sur un brise- glace russe pour aller en Antarctique.

La mer des cosmonautes, en référence à ce bout de littoral ainsi nommé bordant une des nombreuses bases russes en Antarctique, est un récit de voyage, mais en partie seulement. Car en réalité, à cet aspect, fort succin au demeurant, se superpose davantage un historique de la conquête du sixième continent par les russes ; conquête longtemps mise en sommeil suite à la dislocation de l’ex URSS.
Cedric Gras raconte l’aventure des Poliarniks, les explorateurs polaires russes, plus attirés par majorations de leurs soldes que par l’aventure.

A la fois sobre et humoristique, ce récit souffre à mes yeux d’une certaine froideur. J’espérais y trouver d’avantage de présent que de passé. Certes, l’historique des aventures polaires russes a un intérêt certain, mais ce qu’on y fait maintenant m’interpelle infiniment plus.

Un livre intéressant, mais pas marquant !

La mer des cosmonautes, de Cédric Gras, chez Paulsen (Janvier 2017, 185 pages)


Cédric Gras est un écrivain arpenteur. C’est en acceptant un poste d’enseignant à l’université de Vladivostok qu’il découvre les confins de la Russie et s’en éprend définitivement. Il y met sur pied une Alliance française avant de partir diriger celle de Donetsk, à l’est de l’Ukraine, puis celle d’Odessa.
Il est l'auteur de L'Hiver aux trousses (2015) et d'un premier roman remarqué : Anthracite qui vient de paraître chez Stock.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire