samedi 18 février 2012

L'italienne à Alger Giooacchino Rossini)

Nouvelle production
Coproduction Opéra-Théâtre de Metz Métropole, Slovak National Theatre de Bratislava et Opéra national de Lorraine

Ouvrage chanté en italien, surtitré
Durée de l'ouvrage : 2h30 + entracte

Dramma Giocoso en deux actes
Livret d'Angelo Anelli
Créé au théâtre San Benedetto de Venise le 22 mai 1813

Direction musicale : Paolo Olmi
Mise en scène : David Hermann
Décors : Rifail Ajdarpasic
Costumes : Bettina Walter
Lumières : Fabrice Kebour

Choeur des hommes de l'Opéra national de Lorraine
Choeur des hommes de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole
Orchestre symphonique et lyrique de Nancy



Le metteur en scène a choisi de délocaliser l'intrigue dans la jungle, et de situer son action dans un avion. Ce fut superbe. Avec des masques tout droit sortis du musée des Arts premier, une carlingue d'avion plus vraie que vraie, le spectateur se sent dépaysé, et emporté dans un ailleurs où il faisait si bon.

Des voix bien choisies, et un très bon jeu des chanteurs complètent une production très réussie. Cela faisait un bout de temps que je n'avais pas eu un tel coup de coeur lyrique.
Marie Nicole Lemieux, qui avait déjà chanté chez nus dans Jules César et Orlando Furioso, s'est trouvé un rôle sur mesure qui lui va comme un gant.
Coup de chapeau au ténor qui tient le rôle de Lindoro, qui a fait sensation








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire